Zeng Fanzhi

Dans ses travaux les plus récents, Zeng Fanzhi délaisse peu à peu le style expressionniste pour se tourner vers le symbolisme avec palette de nuances roses, grises et bleues. Le format des toiles s'agrandit et dans ces paysages de grande envergure, la fragilité surgit dans l'enchevêtrement arachnéen des traits picturaux évoquant les drippings de Jackson Pollock.

En fusionnant l'histoire locale et la tradition aux influences externes et changements accélérés, ses travaux ont fait de lui l'un des artistes contemporains les plus en vue.

Pour sa première exposition parisienne, au musée d'Art moderne de la ville de Paris, Zeng Fanzhi présentera une sélection de son œuvre peint et sculpté, de 1990 à nos jours.

Sommaire

  • Entretien avec l’artiste
  • L’art de révéler en masquant, par Henry Périer
  • La ligne qui sait où aller, par Richard Shiff
  • « Il faut être beaucoup de choses » par François Michaud
  • Commentaires d’œuvres