+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

JONATHAN MONK

Time Between Spaces

/ 29 mai - 24 août 2008 /

" Quelle heure est-il sur la Lune ? " se demande Jonathan Monk, qui émet l’hypothèse que ce satellite de la terre est réglé sur le fuseau horaire de Houston (Texas), où se situait le centre de commandement de la mission Apollo.
 
À l’image de ces deux points géographiques rendus synchrones, cette exposition investit simultanément deux institutions qui se font face au sein d’un même bâtiment structuré en deux parties presque identiques : le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris / ARC et le Palais de Tokyo.
 
Au-delà du modèle traditionnel de l’œuvre unique et sous le signe de la concomitance et de l’ubiquité, Time Between Spaces produit un temps élastique et stéréo qui, pour être pleinement apprécié, doit être recherché hors des espaces d’exposition, quelque part entre les deux institutions. Dans ce contexte inhabituel, cette exposition « stéréoscopique » interroge et met en jeu le temps au sens historique, autobiographique ou plus simplement événementiel.
 
Les œuvres traitent directement de cette thématique : ainsi les performances d’horlogers en action (Repairing Time) et de personnes engagées pour penser à hier ou à demain. A l'ouverture de l'exposition, deux horloges à balancier se faisant face sont synchronisées ; tout laisse présager que Odd Couple (couple étrange) indiquera au fil du temps des horaires différents. Le film Retour vers le futur avec Michael J.Fox est, lui, diffusé selon un procédé complexe d'alternance de cassettes, détériorant progressivement le signal vidéo. 
 
L’artiste revisite aussi un temps plus historique, celui du Paris révolutionnaire, ou celui de l’art minimal et conceptuel, tel que dans Conversation Piece et Four Sol Lewitts, Three Ed Ruschas & a Lawrence Weiner.
 
L'exposition Time Between Spaces induit par ailleurs une dimension auto-biographique que l'on retrouve à de nombreuses reprises : My Foot Painted to Look like my Mother’s Foot (Mes ongles peints pour ressembler à ceux de ma mère), Father Son Shoulder Piece (Père & Fils - version épaule) : cette œuvre indique la hauteur du fils de Monk monté sur ses épaules : une mesure qui évolue à mesure que le fils de l'artiste grandit.

 Commissariat général : Fabrice Hergott et Marc-Olivier Wahler

 

/ À voir aussi /
SONIA DELAUNAY

SONIA DELAUNAY

/ 17 octobre 2014 - 22 février 2015 /

En savoir plus
DAVID ALTMEJD

DAVID ALTMEJD

/ 10 octobre 2014 - 01 février 2015 /

En savoir plus