+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Musée / Histoire et organisation des musées municipaux

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la Ville de Paris ne possédait aucun musée : depuis 1797, la majeure partie des collections nationales était présentée au public dans le Museum, actuel musée du Louvre, une autre partie étant attribuée aux musées des beaux-arts des grandes villes de province.

Sous le Second empire, à l'époque où les travaux d'Haussmann bouleversaient le vieux Paris, l'administration parisienne conçut le projet d'un musée consacré à l'histoire de la ville. C'est ainsi que naquit le musée Carnavalet. Inauguré en 1880, c'est le plus ancien musée municipal de la capitale. Jusqu'alors, les sculptures, tableaux et peintures murales se déployaient dans l'Hôtel de Ville et les divers établissements municipaux, y compris les églises. Pour soutenir la création artistique, la Ville achetait également dans les Salons, des peintures, des sculptures, des estampes, des médailles et autres objets d'art. Ces œuvres, stockées en dépôt, étaient inaccessibles au public.

L'exposition universelle de 1900 fut l'occasion de présenter une partie de ces collections dans le bâtiment du Petit Palais, construit pour la circonstance. Après l'exposition, la ville décida de transformer cet édifice en musée permanent, le "Palais des Beaux-arts de la Ville de Paris". C’est par la donation des frères Dutuit en 1902 que ce musée étendit ses collections à l’art ancien. Plus tard, Tuck en 1930, Zoubaloff en 1935, ou Maurice Girardin en 1953,  collectionneur d'art contemporain, ont encore enrichi ses collections.

Déjà en 1896, Henri Cernuschi avait légué à la Ville de Paris ses collections d'art japonais et chinois, ainsi que l'hôtel particulier, construit pour les loger (7 avenue Vélasquez, Paris 8e). Au début du XXe siècle, la Ville de Paris possède ainsi trois musées: un musée historique (Carnavalet), un autre des beaux-arts (Petit Palais) et un musée spécialisé (Cernuschi).

En 1901, la Ville reçoit de Paul Meurice, fidèle ami de Victor Hugo, une maison de la place des Vosges que le poète avait longtemps habitée. A cette donation s'ajoute bientôt l'émouvant héritage constitué par la maison où Hugo avait passé ses années d'exil, à Guernesey ; ses héritiers l’offrent à la Ville en 1927.
En 1929, la Ville de Paris reçoit Ernest Cognacq sa collection d'œuvres d'art du XVIIIe siècle, abritée dans le magasin même de la Samaritaine, boulevard des Capucines. Deux nouvelles catégories de musées apparaissent ainsi : le musée-collection (Cognacq-Jay) et la maison-musée (Victor Hugo).

La création du musée d’art moderne
Depuis longtemps, la Ville souhaitait scinder les collections du Petit Palais pour créer un musée d'art moderne, dédié aux courants artistiques du XXe siècle. La même réflexion s'était engagée autour du Musée de Luxembourg par l’État. Cette réflexion donna naissance au projet conjoint du Palais de Tokyo construit en 1937. L'État y installe le Musée d'art Moderne national en 1947 (avant de le transférer au Centre Pompidou en 1977), tandis que la Ville de Paris y crée le Musée d'art moderne en 1961.
A la même époque, les collections de costumes du musée Carnavalet en sont détachées pour former une collection distincte, rassemblée à partir de 1985 au palais Galliera, don de la Duchesse Galliera où la Ville avait eu un éphémère musée des arts décoratifs.

L'acquisition de la maison de Balzac en 1949 et du musée de la Vie romantique par la donation Renan-Scheffer -fruit d'un accord avec l' État- augmentent le nombre des maisons-musées de la Ville.

Le legs Antoinette Sasse crée avec le Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris pour le cinquantième anniversaire de la Libération le Musée Jean Moulin.

Deux grands sculpteurs du XXe siècle léguent à la Ville de Paris la totalité ou d'importantes parties de leurs fonds d'atelier : Bourdelle (1949) et Zadkine.
Aujourd’hui, chaque musée municipal continue d'enrichir ses collections en achetant des œuvres et des objets sur le marché et en recueillant de nouvelles donations.

Présentation des 14 musées municipaux de la...

Paris Musées, maître d’œuvre du réseau des musées de la Ville de Paris

Depuis le 1er janvier 2013 l'établissement public Paris Musées assure la gestion du réseau des 14 musées municipaux, dépositaires des collections municipales : Musée d’art moderne, Maison de Balzac, Musée Bourdelle, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, Les Catacombes, Musée Cernuschi - musée des arts de l’Asie, Musée Cognacq-Jay - musée du XVIIIème siècle, Crypte archéologique du parvis Notre-Dame, Palais Galliera - musée de la mode , Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris/ Musée Jean Moulin, Petit Palais - musée des Beaux Arts, maisons de Victor Hugo, Musée de la Vie romantique, Musée Zadkine.
L'établissement public est présidé par Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, Danièle Pourtaud, adjointe au Maire en charge du Patrimoine, comme vice présidente. Les services centraux sont installés au 27 rue des Petites Ecuries dans le 10ème arrondissement.
Cette réforme décidée par le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, constitue un projet ambitieux pour les musées. Elle renforce le pilotage stratégique du réseau, en optimise la gestion et s'accompagne d'un effort financier important de la Ville pour poursuivre la rénovation des bâtiments et améliorer le fonctionnement des musées.
Les priorités fixées par la Ville à ce nouvel établissement public sont :
-    la mise en valeur des collections municipales : l’informatisation et la numérisation des œuvres, le développement de la recherche, la programmation d’événements et de réaccrochages destinés à mieux faire connaître les collections de la Ville, qui sont accessibles gratuitement aux visiteurs depuis 2001.
-    La programmation d’expositions et la réalisation de publications de grande qualité éditoriale, permettant de contribuer à la richesse culturelle de la capitale et à son rayonnement national et international.
-    Le développement et l’élargissement des publics par une politique éducative renforcée et une attention accrue portée au confort de visite et à la médiation culturelle. Aujourd’hui les musées de la Ville de Paris accueillent près de trois millions de visiteurs, l’objectif est de conforter cette dynamique et de contribuer à une démocratisation encore plus grande de l’accès à la culture.
Un site Internet dédié au réseau des 14 municipaux et aux collections municipales est consultable par les particuliers et les professionnels : parismusees.paris.fr

Logo établissement public Paris Musées

 

 

/ Informations pratiques

11 avenue du Président Wilson
75116 Paris
Standard : 01 53 67 40 00
Service culturel: 01 53 67 40 80

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h15)
Nocturne, pour les expositions temporaires, le jeudi jusqu'à 22h (fermeture des caisses à 21h15).

Collections permanentes gratuites

Toutes les informations pratiques

Espace presse