+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

collection / CHRISTIAN BOLTANSKI

De cet artiste majeur, le musée d’Art moderne possède un ensemble conséquent d’œuvres permettant de suivre l’évolution de sa démarche. Les débuts de son travail sont représentés par une série de petits films réalisés entre 1969 et 1971, dans lesquels Christian Boltanski se met en scène dans des dispositifs grotesques (L’Homme qui tousse, L’Homme qui lèche, Derrière la porte). L’humain a toujours été au cœur de l’œuvre de Christian Boltanski.

Ainsi la Réserve du musée des enfants I et II (1989) : les vêtements entassés et les photographies anonymes faiblement éclairés par de petites lampes témoignent de la fragilité de la mémoire et de la vie, et de l’inéluctable présence de la mort. Dans un registre un peu moins dramatique, le Théâtre d’ombres (1984-1997) évoque, par la projection de petites figurines tremblotantes, la danse des morts mais aussi l’univers fantomatique et nostalgique des jeux de marionnettes de l’enfance. Avec les Abonnés du téléphone (2000), la présence humaine n’est plus que suggérée par l’accumulation des annuaires téléphoniques où sont répertoriés les noms des abonnés du monde entier, unique preuve de leur existence. Conjuguant la sobriété de l’art minimal et la violence émotionnelle de l’expressionnisme, l’œuvre de Christian Boltanski s’enracine dans une relation existentielle au monde, en laquelle chacun peut se reconnaître et s’identifier.

Réserve du musée des enfants © Adagp, Paris

/ Informations pratiques

11 avenue du Président Wilson
75116 Paris
Standard : 01 53 67 40 00
Service culturel: 01 53 67 40 80

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h15)
Nocturne, pour les expositions temporaires, le jeudi jusqu'à 22h (fermeture des caisses à 21h15).

Collections permanentes gratuites

Toutes les informations pratiques