+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

La Danse

/ Henri Matisse /

1931-1933
Huile sur toile
355 x 1271 cm

Henri Matisse, La Danse (1931-1933), © Succession H. Matisse. Photo : © Musée d’art Moderne de la Ville de Paris/ Christophe Fouin

 

En raison de travaux, la salle Matisse sera est fermée du 25 août au 30 septembre 2014, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

La Danse « guerrière » de Paris, 1931-1933, conçue à l’aide des onze aplats de gouaches colorées découpées, rythmant dans l’oblique les fonds (noir/rose/bleu profonds) et sur lesquels jouent les corps de nymphes couleur de ciment gris est cette fois encore abandonnée au printemps  1932, en raison d’une erreur de mesure des retombées des voussures de la Fondation Barnes. La composition, ainsi conçue, épinglée dans son état transitoire de gouaches découpées sur la Danse originelle de « chevalet », sera reportée en peinture sur de nouveaux supports de toile près d’un an plus tard, et achevée en novembre 1933. Enfin, la version « dionysiaque »,  composée directement sur la toile, grâce à des gouaches présente en son panneau central  des figures jumelles de celles de La Danse de Paris, mais agencées sur  d’autres rythmes. Le peintre avait tenu à renouveler le traitement, le nombre (8) et le groupement des danseuses. Cette version était finalement installée à Merion, en mai 1933.

A l’occasion de l’Exposition internationale des arts et des techniques dans la vie moderne en 1937 et grâce au budget d’acquisition dont disposent les organisateurs, Raymond Escholier, conservateur au Petit Palais des collections du futur musée d’art moderne fait l’acquisition pour 95000 francs de l’œuvre, restée entreposée à Nice. De nombreux plans et correspondance entre les deux hommes attestent l’enthousiasme du peintre à voir sa Danse exposée comme une architecture de couleurs.

Retrouvez les oeuvres de Henri Matisse dans la collection en ligne du musée en cliquant ici

Retour
Henri Matisse, La Danse (1931-1933), © Succession H. Matisse. Photo : © Musée d’art Moderne de la Ville de Paris/ Christophe Fouin -